Pratique traditionnelle très ancienne basée sur l'utilisation de plantes selon les vertus découvertes empiriquement (expériences, lois des signatures…).
Vient de « phyto » : plantes et «thérapie » : soigner avec.





Utilisation de plantes adaptées aux besoins spécifiques de la personne.

L’utilisation des plantes nécessite d’établir au préalable un bon diagnostic (chaque plantes contenant des centaines de principes actifs)

Les plantes sont des thérapies actives, elles peuvent entrer en interférence avec d’autres traitements (allopathiques ou autres)

Certaines plantes sont bénéfiques à certaines doses et toxiques à d’autres

Selon la forme utilisée, les principes entrant en action vont être différents, chaque forme à ses indications.


Les doses doit être définies de façon précise en fonction des symptômes, des antécédents, du poids, de l’âge (un traitement n’est pas le même pour un adulte, un enfant ou un nourrisson)


Certaines associations permettent de bénéficier des synergies entre les plantes

Pour une même indication, il faut savoir choisir la plante adéquate

Le traitement d’un phytothérapeute prend en considération un grand nombre de paramètres qui déterminent le terrain de la personne et donc le traitement individuel adéquat.